Eric Oriot, Antoine Agneau : Permaculture urbaine

ERIC ORIOT :

 

Remuer la terre, c’est remuer les consciences. Vidéo (38′) :

Réalisé par Eric Oriot et Antoine Lagneau, « Remuer la terre, c’est remuer les consciences » a été tourné pendant les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité du 30 juin au 2 juillet 2014. Organisés par Natureparif à la halle Pajol dans le 18ème arrondissement de Paris, ils ont accueilli près de 300 personnes et 88 intervenants en proposant un panorama le plus exhaustif possible de l’agriculture urbaine tout en permettant de visiter des lieux où se déroulent expérimentations et initiatives liées à ce mouvement.

La diversité des formes d’agriculture urbaine, qu’elles soient associatives, entrepreneuriales, hybrides, qu’elles produisent du miel, des légumes, des champignons, qu’elles se situent dans le périurbain, sur un toit, en pied d’immeuble, sur un parking a été abordée à travers des expériences en Île-de-France, en France mais aussi à l’international.

les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité ont été imaginés par Natureparif en partenariat avec AgroParisTech, le Muséum national d’Histoire naturelle, le programme national de recherche JASSUR, l’INRA, l’IAU-îdF, l’Université Aix-Marseille, le Laboratoire sur l‘agriculture urbaine – Université du Québec à Montréal, Urban Interstice, le Festival de l’Agriculture Urbaine et Ville Ouverte.

A travers les témoignages recueillis lors de cette manifestation, ce documentaire explore les fondements et les conséquences du retour de l’agriculture dans la ville, aussi bien que les défis et les valeurs partagées par les chercheurs, militants associatifs, naturalistes, élus, activistes et habitants. :