Bioturbation : actions de la microfaune du sol.

La nature fait bien les choses. La permaculture c’est aussi l’art de laisser faire la nature.

La bioturbation consiste à mélanger des résidus (végétaux) dans des sols et des sédiments par activité biotique. C’est l’un des processus fondamentaux de l’écologie, car il stimule la décomposition, crée des habitats pour les autres (micro) faunes et augmente le flux de gaz et d’eau dans le sol.

Ici, vous pouvez voir un système sans (à gauche) et avec (à droite) la faune du sol comme les vers de terre, les Enchytraeidae, les collemboles, les acariens et les isopodes sur une période de 15 semaines. Pendant cette période, alors que seule une petite activité fongique peut être observée sur le côté gauche, la couche de feuilles sur le côté droit est presque entièrement incorporée dans le sol en raison de l’interaction entre les microbes, la microfaune et la mésofaune.